dimanche 21 août 2016

Papier ou numérique, mon coeur balance !



Aloha à vous, mes chers amis accros de la lecture ! Pas le temps de blablater aujourd’hui, car je suis là pour un article très important ! IT’S TIME ! En tant que lectrice officialisée (ce que je dis ne veux absolument rien dire), j’étais dans l’obligation de réussir à me positionner dans le débat qui anime le monde de la lecture depuis quelques temps déjà : le débat de « quel support de lecture est le mieux ». En gros : #teamlivrenpapier ou #teamlivrenumérique ?

Aaaaaah, je vois déjà vos sourcils se froncer et votre cerveau faire la liste de tous vos arguments qui serviront à défendre votre team préférée, mais on va TOUS prendre une bonne respiration et essayer d’ouvrir nos chakras ! Nameho ! C’est un monde de paix ici !

Pour tout vous dire, j’ai longtemps, trèèèèèès longtemps, fait partie de la team papier. Et j’en étais une fervente défenderesse ! Il était IN.CON.VE.NABLE pour moi de lire autre chose qu’un bon gros bouquin bien lourd. L’odeur du papier, la sensation dans la main, tourner la page. Le livre papier a une dimension sentimentale immense. Je rêvais ( et je rêve encore) du jour où j’aurais mon chez-moi et une immense bibliothèque remplis de tous mes livres préférés (et j’en ai beaucoup, vous pouvez en avoir un petit aperçu  ici). Il était du coup hors de question pour moi de m’approcher de près ou de loin d'une liseuse numérique. Vraiment, ce n'était as envisageable, et gare à celui qui essayait de me convaincre du contraire ! 

Mais bon, il n’y a que les méchantes personnes qui ne changent pas d’avis ! (la politesse jusqu'au bout des doigts !) 

Je ne sais pas vraiment comment m’est venu cette brutale envie de m’acheter une liseuse. Je fais partie de ces personnes qui vont zieuter pendant des jours sur un produit, lire tous les avis dessus, faire des simulations sur tous les sites possibles et inimaginables et se convaincre que l’on ne pourra pas se passer de ce truc un jour de plus, pour ne plus du tout y penser du jour au lendemain. Et la liseuse a failli en faire partie. Du jour au lendemain, impossible pour moi de faire ma vie sans, et cette envie est partie de façon tout aussi brutale quelques semaines plus tard.
A cette époque, je n’avais pas grand-chose pour m’occuper, et je n’avais plus les moyens de m’acheter mes bouquins à 20 euro. Je ne connaissais personne pour m’en prêter, et j’ai été pendant longtemps sans rien lire, alors que quelques années en arrière, je ne pouvais absolument pas me balader sans un livre dans mon sac, ne serait-ce même pour aller faire mes courses. La liseuse était pour moi le meilleur moyen de reprendre le goût de la lecture.

Et je l’ai finalement eu ! Best Cadeau Ever (après le BayMax de mes 20 ans, merci Doudou ). Je l’ai eu il y a un an, et elle n’a jamais plus quitté mon sac.


Vous êtes actuellement en train de contempler pas moins de 200 livres ;)


Comment ai-je bien pu oser, dites-vous ? Il faut se rendre à l’évidence : la liseuse électronique est bien plus pratique par tous les aspects que les livres au format papier. Et je vous le dis honnêtement, c’est en préparant cet article que je m’en suis réellement rendu compte.

En ce qui concerne le confort de lecture : aucun problème ! La qualité d’image est incroyable. Et une liseuse n’a pas un écran rétroéclairé comme celui de nos téléphones et tablettes. C’est un écran spécial que je ne pourrais pas vous décrire. On a l’impression d’avoir une page papier derrière une vitre ! La batterie n’est pas non plus un problème : lire des livres ne prends pas énormément d’énergie !  Du coup, si on lit peu, à hauteur d’1h par jour, la batterie peut largement tenir 1 mois avant de manquer de batterie. Bon, si vous êtes comme moi, à lire parfois pendant des jours pratiquement non-stop, comme cela m’est arrivé la première fois que je l’ai eu, avec une batterie pleine, elle tient une bonne semaine. C’est plus que satisfaisant ! La capacité d’une liseuse est toujours immense, et permet de transporter sur nous quotidiennement plus de livres que l’on ne lit en une année. Elle est légère, d’un format d’un livre de poche, et se glisse du coup partout. Pas besoin de débattre 15 ans avant de partir quelque part pour savoir quels livres on va bien pouvoir emmener, pas besoin de prier pour que l’on ne tombe pas en rade. On a une mini bibliothèque dans nos poches ! On peut avoir à peu près n’importe quel livre sur notre liseuse en des temps records, même pas besoin de bouger de chez soi avec l’appréhension de ne pas le trouver dans notre librairie préférée.

Et puis là, je ne vous ai parlé que des aspects communs avec les livres papiers ! Car la liseuse électronique offre plein d’autres avantages que l’on n’a pas avec un livre papier classique ! Je pense tout d’abord à la lumière intégrée, qui permet de lire n’importe où, peu importe la luminosité !  Dans la liseuse que j’ai, j’ai aussi la possibilité de surligner des mots et phrases, pour ainsi Retrouver en un clic les citations qui nous ont touchées. Et surtout, il y a un dictionnaire intégré ! Alors bon, pour livre un lire en français, ce n’est pas forcément indispensable, même si c’est toujours agréable de pouvoir vérifier la signification d’un mot sans avoir besoin de bouger ses fesses (moi ? une flemmarde ? pas du tout ! *prend un air innocent*). Par contre, quand on est comme une bille en anglais, mais qu’on a quand même envie d’essayer de lire un livre en anglais, pour s’améliorer, sans avoir à se balader avec le dictionnaire français-anglais en plus, (parce que bon, ça va commencer à faire lourd dans le sac), et bah c’est le giga-pied ! J’ai juste à poser mon doigt sur le mot en question pendant quelques secondes pour que les traductions possibles s’affichent devant moi ! C’est le paradis !

Personnellement, j’ai craqué pour la Kobo Glo HD. Elle est super, l’image est toute jolie toute bien, elle peut contenir pleeeeiiiin de livres, elle a le dictionnaire bilingue, toussa toussa ! Elle a l’avantage, comparé à la Kindle by Amazon, de lire tous les formats de livres possibles sans avoir besoin d'un logiciel en particulier. Par contre, j’ai dû faire marcher la garantie à cause d’un bug. On va dire que je n’ai pas eu de bol (ce qui est vrai, j’ai tendance à bousiller tout ce qui est électronique autour de moi, une vraie catastrophe ambulante !)


Alors bon. Les livres papiers, c’est chouette. Mais qu’on se le dise, si on a du mal à s’en détacher, c’est plus par affinité, par sentimentalisme, que par réel esprit pratique !

Mais après, pourquoi choisir ? Je n’ai pas envie de choisir. J’ai envie d’aimer les deux. J’aime les deux. J’adore ma liseuse. Je ne sais pas si je serais capable de m’en passer. Mais je n’imagine pas mon futur cocon sans une bibliothèque remplis. Ce que je fais ? Je trouve les livres qui me tente (on trouve beaucoup de livre très facilement sur internet pour rien du tout, mais chhuuuuuuut, c’est un secret !), afin de ne pas gâcher ses quelques sous pour un livre que l’on n’est pas sûr d’aimer, et je rachète ceux que j’ai vraiment, VRAIMENT, adoré !

Parce que je suis comme beaucoup d’entre vous, en ce qui concerne les livres papiers, je suis une vraie sentimentale :3

Et vous alors ? Vous avez choisi quel côté de la force ? Et pourquoi ? 

Des Mots Doux:

Poster un mot doux